lundi 27 juin 2016

Le rouge et le comté.

Salade de mâche, vieux comté, fraises Gariguette et noix du Brésil
fromager croquant boisé fondant fruité


    Si à vingt-huit mois je vivais ma première rencontre avec la cuisine, l'association des saveurs a commencé à m'intéresser quelques années plus tard. A cinq ans j'imaginais un cocktail de jus de fruits et plus tard, à sept ans, j'improvisais une salade roquette, tomates cerises, fromage, raisins secs et pissenlits du jardin. Un an plus tard, alors que fromages et fraises trônaient sur la table en fin de déjeuner familial, j'eus l'idée de goûter un morceau de comté avec une fraise. Alors que c'était chose connue pour le monde culinaire, ce moment de mon enfance fut pour moi une belle découverte.

    Car, si le fromage se suffit à lui-même, tout le monde s'accorde pour dire que l'association fromage-fruit est très gourmande. Qu'il soit à croûte fleurie ou lavée, persillé, à pâte pressée cuite ou non cuite, de chèvre, de vache, de brebis ou mixte, la saveur lactée du fromage mêlée à la saveur sucrée des fruits est un vrai délice.

    Voici donc cette salade extrêmement simple, rapide et naïve.

dimanche 26 juin 2016

L'insoutenable légèreté du cake.

Cake à la feta, tomates séchées et basilic
moelleux fromager herbacé



    Qui contient feta, tomates séchées et basilic est gourmand ; qui est gourmand est délicieux ; qui est délicieux est succulent ; qui est succulent est excellent ; qui est excellent est réjouissant ; donc qui contient feta, tomates séchées et basilic est charmant, et ce cake suffit à la joie.

    Parmi les nombreuses variantes est livrée ici ma version de ce cake aux associations de saveurs classiques. Idéal en apéritif, mais aussi savoureux en entrée si l'envie vous manque de le partager.



dimanche 12 juin 2016

Les myrtilles de la colère.

Muffins aux myrtilles, coriandre et sarrasin
moelleux fruité floral


     Les muffins restent idéals, même à la mi-juin, quand le ciel pleure, et que nos estomacs et nous-mêmes manquons de muffins.

    S'est alors imposé ce grand classique qu'est le muffin aux myrtilles... mais il nous fallait le transformer un peu, alors nous l'avons embelli de sarrasin et de coriandre pour une gourmandise agréablement surprenante, où le sarrasin et la coriandre viennent concrétiser le petit air souverain de la myrtille, avec sa discrète couronne sur la tête.

lundi 6 juin 2016

Le dernier jour d'un palet breton.

Palets bretons à la farine de sarrasin et beurre aux cristaux de sel
croustillant salé fondant beurré


    Des jaunes d’œufs désespéraient au réfrigérateur, très seuls. Ne voulant les froisser trop longtemps, nous les avons transformés en délicieux palets bretons.

    Cette recette s'inspire de celle des grands Christophe Felder et Camille Lesecq, que vous retrouverez dans Gâteaux (aux éditions de La Martinière, 2015). Alors que nous avons respecté les proportions, de la farine de sarrasin a été ajoutée, le sucre semoule a été substitué par du sucre de coco et le beurre doux a été détrôné par du beurre aux cristaux de sel, pour plus de gourmandise bretonne, croquante et salée.

   Si les palets bretons se conservent dans une boîte hermétique pendant quelques jours, il n'y a aucune chance que vous résistiez à ces délices croustillants et fondants, alors que l'air se retrouve embaumé du parfum du sarrasin et du beurre.

dimanche 5 juin 2016

On ne badine pas avec le chocolat.

Fondant au chocolat noir, framboises, sésame et fleur de sel
fondant chocolaté humide fruité acide


   Il arrive que notre gourmandise et nos papilles nous exigent une saveur, une sensation. C'est alors, sinon un vœu, un ordre précis, explicite. Rapidement, on attrape un bout de papier errant, et on brouillonne.

    Tandis que vos lèvres rencontrent la fine croûte chocolatée et la fleur de sel, vos dents amènent l'acide mais douce explosion des framboises et de leurs drupéoles qui vient alors se mêler à la saveur fondante du chocolat et du - discret - sésame sur vos papilles, ainsi qu'à l'humidité apportée par la pulpe du fruit rouge.

© Gastelovore
Maira Gall